Pinned toot

Ça y est, le clip dont vous avez pu suivre ici même l’avancement est en ligne ! Laissez-vous porter par cette électronirique, lunaire et .

That's it, my last video is online! Let yourself be carried away by this electroneiric song.

youtube.com/watch?v=p6y1Pglo_j

Nuage qui traverse le ciel, tu ressembles aux êtres qui traversent le temps.

En tournant la manivelle pour remonter l’eau du puits j’ai trouvé un poisson qui nageait dans le seau : mon reflet, tiré des abysses.

Drawn nudity, blood, promotional 

Hey Mastodon pals, I've been in heavy lurking mode since the summer. Social media in general got to be too much. Anyway I'm still around, working on a new Tarot deck(of course), and thought I'd share some art from it.

Monter à l’échelle jusque dans les hauteurs verdoyantes pour cueillir, au milieu des oiseaux et des abeilles, ces petits soleils rouge cerise au goût sucré.

Les morceaux de joyaux éparpillés dans l'herbe ne seront pas vus par les regards fixés au ciel.

J’aime les jardin non-tondus où s’épanouissent adventices et hautes herbes comme en nos forêts vierges d’enfance.

Ce matin devant le miroir, découvrirai-je mon visage ou son évasion ?

Avec la venue de l’aube la pluie s’est arrêtée et, au dessus de la canopée, une trouée de ciel mauve est apparue, portant encore la parfum de la récente averse.

Eh voilà que je découvre l’autre nom du seringat dont l’odeur me séduit tant : « jasmin des poètes » !

Petit capricorne noir, tu partages avec le cétoine doré ce goût immodéré pour les fleurs aux parfums lourds et presque nauséeux sur lesquelles tu charges en m'apprenant ton existence.

"Tu es né vieux" me dit-elle, et moi de repenser à la chanson des fées : "Thousands of years, thousands of years, if all were told..."

Cette nuit, la demi-lune croissante s’est mise à danser avec le pommier en feu et, de leurs cendres d’argent, de rubis, j’ai tiré un savoir archaïque, celui des éclairs qui tonnent sous la terre.

Des années d’exploration musicale pour en revenir aux chansons populaires arrangées… Et encore, pour être tout à fait sincère et assumer ma régression jusqu'au bout, je trouve que les berceuses sont ce qu’il y a de plus simple, de plus beau.

Ce n’est pas l’intelligence mais le vertige qui délimite notre entendement. Tout est si grand, si vaste ! Raison ne se saurait se garder que dans son propre enclos, au-delà les dragons nagent dans l’immensité déchaînée ("Hic sunt dracones" pouvait-on lire sur les anciennes cartes).

Here are some illustrations part of my Pathology series. They’re inspired by various symptoms and conditions. These are: Migraine, Photophobia, Tussis and Crystal Bones✨

bis avec "La Femme de Villon" de Dazai Osamu. Dans cette nouvelle résonne ce que l'auteur appelle "le grand rire de la fin du monde civilisé."

avec "Les Montagnes Hallucinées" de Gou Tanabe, une superbe adaptation graphique du célèbre et terrifiant roman de H.P. .

Show more
Mastodon.ART

Mastodon.ART — Your friendly creative home on the Fediverse! Interact with friends and discover new ones, all on a platform that is community-owned and ad-free. Admin: @Curator. Moderators: @EmergencyBattle, @ScribbleAddict, @TapiocaPearl, @Otherbuttons, @katwylder